La Plaine sur mer, un village qui respire le grand air du large

Publié le : jeudi 14/03/2019 - 16:37:00

LaPlaineBlog.jpg

La Plaine sur mer, un village qui respire le grand air du large !

Située à 25km au sud de Saint-Nazaire et à 55km à l’ouest de Nantes, la Plaine sur mer se situe sur une presqu’île à l’entrée de l’estuaire de la Loire. Le nom de la Plaine sur mer vient de « plana » (pays plat), le point culminant de la commune se situe à 38m ! Située à l'extrême ouest du Pays de Retz sur la pointe avancée d'une presqu'île, elle fut repérée par les anciens navigateurs phéniciens qui lui donnèrent le nom de « Rass » signifiant « Cap ou Chef ». La population de la commune n’évolue pas beaucoup jusqu’aux années 1980 oscillant entre 1100 à 1500 habitants, mais par contre elle a augmenté en flèche depuis cette période, passant de 1700 à 4000 habitants de nos jours ! Ils sont, à l’époque, principalement marins ou paysans, ne possèdent pas de grosses richesses mais vivent correctement car la vie est douce et simple dans ce village. La commune dispose d’une grande superficie de labours (très peu d’élevage), qui assure de belles récoltes en blé, seigle, orge et avoine (d’une très grande qualité et reconnue comme les meilleures de la région). Le seul port de la commune se trouve, à l’époque, au Cormier, et permet les échanges commerciaux avec Nantes.

Les habitants de la paroisse de Notre-Dame de la Plaine subirent les invasions normandes vers 500, l'ancien prieuré du lieu-dit « La Croix de Saint-Étienne » fut détruit à cette époque. Les vestiges de l'église paléochrétienne y ont été découverts. L'église de Notre-Dame de la Plaine fut édifiée aux environs de l'an 1000 et constitua le premier centre religieux formé par les moines de Geneston. Le clocher de l'édifice (tour carrée avec flèche) servait « d'amer » pour la navigation. Puis il y eut le terrible ouragan du 28 mars 1836 qui démolit complètement le clocher.

En 1700 la Plaine sur mer devient paroisse, et à cette même époque, une petite station thermale voit le jour auprès de la source ferrugineuse (située à Port-Meleu sur Préfailles). Cette eau salutaire est employée comme remède contre les maladies cutanées, les maux d’estomac, …

Les plainais, lors de la levée révolutionnaire de 1789, sont spontanément d’accord avec les nouvelles idées républicaines, ramenées par des capitaines courageux tels que Cabaran, Fourneau, Joubert et bien d'autres, à bord de leur vaisseaux corsaires. Ils seront aux côtés de la garde républicaine pour défendre Pornic contre l'invasion de l'armée de Charette en 1793.

Préfailles n’existe en tant que commune que depuis 1908, époque de son divorce avec La Plaine sur mer. Entre 1880 et 1910, l’afflux des touristes avait pris une telle importance qu’une demi-douzaine d’hôtels suffisait à peine à les accueillir !

De 1939 à 1945 la commune a connu l'occupation allemande. Située au cœur de la poche de Saint-Nazaire, à proximité immédiate des batteries anti-aériennes de la Pointe de Saint-Gildas à Préfailles et de la base sous-marine de Saint-Nazaire, elle ne sera libérée que tardivement.

De nos jours, la Plaine sur mer est un petit village touristique ou la vie est simple et agréable. Plus de 50% des logements sont des résidences secondaires, ce qui fait que la commune change de visage au fil des saisons… A partir de Pâques les maisons s’ouvrent, les campings se remplissent et la vie s’accélère ! Avec une moyenne d’ensoleillement de 2700 heures par an (comparable à celui du Roussillon), la presqu’île bénéficie d’un microclimat particulièrement favorable : doux et ensoleillé !

On y trouve de très bons restaurants et on se régale des ressources du terroir comme les fameuses moules plainaises dont la saison s’étale entre juin et septembre ! Récemment l’établissement Baudet a étoffé sa production et propose (depuis 2016) de la spiruline à la vente (micro-algue d'origine indienne, vieille de 3,5 milliards d'années et très prisée des sportifs et végétariens en particulier car très concentrée en protéines, minéraux et vitamines). Les plages de sable et les criques rocheuses sont le paradis des pêcheurs puisque, sous le goémon, à deux pas du camping, se cachent moult coquillages (il existe de nombreuses balades guidées pour vous initier à la pêche à pied ou à la récolte des algues) !

Retour au Blog