Le Lancastria

Publié le : dimanche 30/12/2018 - 17:49:00

Lancastria.jpg

Le Lancastria, lancé en 1922, long de 168 mètres, pouvant accueillir 2150 passagers (2200 gilets de survie), relie Londres à New York, il est ensuite transformé en paquebot de luxe et navigue en Méditerranée. C’est à la déclaration de la seconde guerre mondiale qu’il est réquisitionné pour le transport de troupes militaires.

Il est attaqué par des bombardiers allemands alors qu’environ 9000 soldats et officiers anglais viennent de monter à bord pour être rapatriés vers l’Angleterre. L’avion va larguer 4 bombes de 500 kg chacune dans un premier temps, l’une d’entre elles éventre une des réserves de fioul, près de 500 tonnes se déversent alors autour du bâtiment. Une seconde vague de bombardiers va larguer des bombes incendiaires pour mettre le feu à ce liquide visqueux et définitivement couler le navire, le Lancastria s’incline alors brusquement et coule en 24 minutes, laissant peu de chance de survie à ses passagers déjà trop nombreux par rapport à sa capacité officielle. Le naufrage fera, selon les estimations aux alentours de 7000 victimes (seuls 2443 survivants).

Destroyers, chalutiers, vedettes de la SNSM, navires de servitude portuaire tentent de porter secours aux survivants, couverts de brûlures et de fioul. Ils sont principalement conduits vers Saint-Nazaire, où de nombreux habitants viennent en aide aux survivants en s’associant aux infirmiers et sauveteurs.

La marine britannique a longtemps caché ce désastre, sous couvert du secret militaire et ne dévoile toujours pas le nombre exacte de passagers au moment du naufrage (documents de bord sous secret jusqu’en 2040 !).

Une bouée est désormais là pour signaler l’emplacement de l’épave, celle-ci est (depuis 2006) considérée comme un cimetière marin. Malgré les fortes marées à cet endroit, une grande partie de l’épave est encore intacte.

Retour au Blog